Violences conjugales à Nantes : “Le jour où mes enfants n’ont pas pu me sauver, j’ai sauté du premier étage”

Chaque année, en Loire Atlantique, 65 000 femmes sont victimes de violences conjugales. Marie, 43 ans, a fait partie de ces femmes. Six ans après être partie, elle est sur le chemin de la guérison. Elle témoigne anonymement pour redonner du courage et de l’espoir à d’autres femmes.

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Formation

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »