Tunisie : Lancement du projet Organic Ecosystem pour développer le secteur bio méditerranéen

Le projet Organic Ecosystem (Ecosystèmes biologiques) visant à développer le secteur biologique dans six pays méditerranéens à savoir la Tunisie, la Jordanie, le Liban, l’Italie, la Grèce et l’Espagne, a été lancé, mardi en Tunisie.

Ce projet, financé par l’UE, a pour objectif de réduire les obstacles au développement de l’agriculture biologique et à renforcer la compétitivité et l’intégration des MPME qui opèrent dans ce secteur. Il vise à créer un écosystème agroalimentaire transfrontalier qui contribuera au développement de l’ensemble de la filière biologique méditerranéenne.

Cette démarche sera appuyée par de nouvelles alliances commerciales, la création de chaînes de valeur innovantes et un soutien spécialisé fourni aux MPME afin d’améliorer la qualité et la commercialisation des produits et leur capacité à accéder à de nouveaux marchés. Les financements consacrés à la Tunisie dans le cadre de ce projet s’élèvent à 276 mille euros.

Le coordinateur du projet et représentant du SYNAGRI (partenaire du projet), Faouzi Zayani a fait savoir dans une déclaration à l’agence TAP, que ” ce projet s’étale sur 3 ans jusqu’en 2020 et pourrait être prolongé, vu la crise du coronavirus “.
Et d’ajouter ” ce projet cible le secteur biologique dont l’importance a été mise en avant en ce temps de pandémie qui fait accroitre les besoins à une alimentation saine “.

Il a, par ailleurs, précisé que ” les candidatures seront ouvertes dans deux mois aux agriculteurs désireux de bénéficier des formations prévues dans le cadre de ce programme et qu’une attention particulière sera donnée aux femmes agricoles et aux jeunes entrepreneurs en leur ouvrant des canaux d’échanges avec les acteurs de l’agriculture biologique dans d’autres pays “.

La Tunisie s’est classée, en 2019, au premier rang mondial en termes de superficie consacrée à la culture de l’olivier biologique avec 255 mille hectares, suivie de l’Italie avec 235 mille hectares et de l’Espagne avec 195 mille hectares, selon les statistiques de l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL) en Suisse et la Fédération internationale des mouvements d’agriculture biologique (Ifoam).

Tekiano avec TAP

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Formation

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »