Tunisie : Inquiétude après “une pénurie” du test de HIV dans les centres de transfusions sanguines

Les centres de transfusions sanguines tunisiens souffrent d’un manque de test VIH pour s’assurer de la bonne qualité du sang, affirme vendredi un communiqué de l’association tunisienne de prévention positive (ATP+), ce que dément formellement le directeur général de ces centres, Hmida Slama.

Ce test, composé d’une substance appelée Genscreen combo HIV Ag-Ac, est nécessaire pour confirmer l’absence du VIH dans le sang, ce qui entraîne un report de plusieurs opérations chirurgicales dans les hôpitaux, assure l’association.

Cette pénurie freine également la collecte du sang, selon ATP+ qui rappelle le précédent des années 80 au cours desquelles des transfusion de sang contaminé par le virus du sida ont été effectués.

Hmida Slama, directeur général du centre national de transfusion sanguine (CNTS), a affirmé dans une déclaration à la TAP le bon déroulement des analyses du sang conformément au protocole convenu; sans enregistrer aucune anomalie. 270 unités de sang par jour sont ainsi analysées et mises à la disposition des établissements de santé publics et privés.

Par ailleurs, le directeur a précisé s’être entretenu de cette question avec son collègue de l’approvisionnement de la pharmacie centrale et assuré avoir conclu un contrat avec un nouveau fournisseur pour favoriser les tests de recherche du VIH d’ici lundi.

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Investissement
Author: Bessais Raja

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »