Procès en appel du féminicide de Rosine Roig à Ortaffa : 30 ans de réclusion requis contre Ramon Cortès à Montpellier

Au 5ème et dernier jour du procès en appel de l’assassinat de Rosine Roig en 2013 à Ortaffa dans les Pyrénées-Orientales, l’avocat général a requis ce vendredi matin 30 ans de réclusion criminelle contre Ramon Cortès, avec une peine de sûreté de 20 ans. Et de 13 à 15 ans pour Sandrine Delporte.

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Formation

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »