Olivier Poivre d’Arvor : il faut être indulgent avec la situation économique en Tunisie

Pour Olivier Poivre d’Arvor, le FMI ainsi que la Banque mondiale attendent la formation du gouvernement afin de pouvoir établir des discussions sur certaines mesures qui doivent être prises puisque en 2020 la Tunisie sera «radicalement différente avec un nouveau président de la République, un nouveau gouvernement et un nouveau Parlement».

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Investissement

Powered by WPeMatico

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »