Maroc : ouverture et renvoi du procès du journaliste Omar Radi

Le procès du journaliste marocain Omar Radi, en détention préventive depuis fin juillet pour des accusations de viol et d’espionnage, s’est ouvert mardi à Casablanca et a immédiatement été renvoyé au 27 avril. Ce journaliste de 34 ans, connu pour son engagement en faveur de la défense des droits humains, est accusé à la fois d’avoir reçu des “financements étrangers”, d'”atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat” et de “viol”. Omar Radi nie les faits reprochés. Une presse indépendante existe-t-elle encore au Maroc? Elément de réponse avec la reporter Aida Alami.

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Formation

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »