Le manque de sommeil augmente le risque de démence

À partir de la cinquantaine, le manque de sommeil prépare-t-il le terreau fertile qui va favoriser un risque accru de démence ? Une étude a suivi pendant 25 ans près de 8.000 personnes et conclut que dormir moins de six heures par nuit de façon persistante est associé à une augmentation de 30 %…

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Formation

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »