“Le gaz hilarant, c’est marrant, plus rien autour n’existe” : l’usage du protoxyde d’azote dans le viseur du Sénat

La mode du gaz hilarant ou protoxyde d’azote cartonne chez les ados. Dans les rues, on voit ces capsules grises traînant sur les trottoirs et dans les caniveaux. Utilisées en cuisine, elles sont remplies d’un gaz aux propriétés euphorisantes. Le Sénat veut en interdire la vente aux mineurs.

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Investissement

Powered by WPeMatico

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »