La grande percée d’Attayar et du parti destourien et la débâcle d’Irada !

Deux partis au discours totalement opposé, mais sincère, ont réussi une belle percée lors des municipales de 2018, en dépit de leur jeune âge. Attayar fondé par Mohamed Abbou et se positionnant totalement révolutionnaire et le parti destourien libre fondé par Abir Moussi et se positionnant anti-révolutionnaire ont ainsi obtenu des classements très honorables, relativement à leurs moyens limités, dans plusieurs municipalités. Ainsi, pour le parti destourien libre, il est classé 1er à Siliana, 3ème à Beja, 4ème à Sousse et Sfax, 5ème à Nabeul, Monastir, Ghardimaou, Tajerouine et Mahdia, d’après les sondages sortie des urnes fournis par Sigma Conseil à Business News. Pour Attayar, il est bien classé quasiment partout où il s’est présenté seul. A Gabes (2ème), A Tunis, Ben Arous, Sfax, Kasserine et Ennour, (3ème), Manouba, Douar Hicher, Ouled Chamekh, Sidi Bouzid et Douz (4ème), et Mourouj, Béja et Kairouan (5ème).

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Investissement

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »