De la prison ferme requise pour “apologie publique de crime” sur Facebook dans l’affaire Maëlys

Il avait publié sur Facebook des injures à l’encontre de la petite Maëlys, tuée en août dernier en Isère. Un adepte de l’humour noir était jugé pour “apologie publique de crime” ce vendredi 18 mai 2018 en Moselle. Le substitut du procureur a requis à son encontre 2 à 4 mois de prison ferme.

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Investissement

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »