Birmanie : ces policiers qui désertent et demandent l’asile en Inde

Fuyant la répression dans leur pays, des milliers de Birmans se sont réfugiés au nord-est de l’Inde voisine, dans l’État du Mizoram. Parmi eux figurent des policiers ayant refusé de tirer sur leurs concitoyens qui manifestaient contre le coup d’État militaire. Ils ont quitté leur poste et vivent désormais cachés, craignant pour leur famille restées en Birmanie. Si la population de l’État du Mizoram est solidaire avec les réfugiés birmans, car ils appartiennent à la même ethnie, New Delhi a demandé aux autorités frontalières d’empêcher leur entrée sur le territoire, ouvrant un désaccord avec le gouvernement local.

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Formation

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »