Béji Caïd Essebsi, responsable de tout, redevable de rien

Une victoire, une belle victoire. Dieu a fini par préserver Youssef Chahed de ses amis, mais il n’est pas sûr qu’il puisse maintenant s’occuper de ses ennemis. En dépit des apparences, la guerre qui l’oppose à Hafedh Caïd Essebsi n’est pas finie. Le seul capable de déclarer l’armistice s’appelle Béji Caïd Essebsi et ce dernier ne s’est pas encore décidé à lâcher son fils. Malgré l’humiliation de samedi dernier à l’assemblée, Hafedh n’a toujours pas abdiqué. C’est un habitué des humiliations et celle de samedi n’est qu’une humiliation supplémentaire parmi d’autres.

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Investissement

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »