Aux États-Unis, la chasse aux assaillants du Capitole est ouverte sur Internet

Ils ont laissé d’innombrables traces de leur attaque contre le Capitole sur les réseaux sociaux. Certains des partisans jusqu’au-boutistes de Donald Trump ont déjà perdu leur travail après avoir été reconnus grâce aux photos et vidéos postées. Les autorités veulent collaborer avec les internautes pour en identifier davantage.

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Formation

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »