Après le verdict contre Yassine Ayari, la justice militaire divise…

La condamnation à trois mois de prison du député Yassine Ayari par la justice militaire divise les réseaux sociaux ce matin du mercredi 27 juin 2018. Il y a ceux qui s’élèvent par principe contre ce verdict, contraire à la constitution et aux principes de la liberté d’expression, estimant qu’un civil ne peut pas être jugé devant une juridiction militaire et que ce tribunal est un tribunal d’exception qui n’a plus lieu d’exister avec la nouvelle constitution. Il y a ceux qui justifient le procès en rappelant que Yassine Ayari a été traduit devant le tribunal militaire parce qu’il a un peu trop dénigré cette institution à un moment crucial de la lutte contre les terroristes et c’était avant même qu’il ne soit élu. Ils rappellent dans la foulée que l’ancien blogueur a trop insulté et injurié les adversaires politiques, jusqu’à toucher leur honneur en évoquant des questions d’ordre strictement privé, et mérite donc ce qui lui arrive.

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Investissement

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »