Affaire Benalla : un procès aura bien lieu pour juger les violences Place de la Contrescarpe

L’ex-collaborateur d’Emmanuel Macron sera jugé devant un tribunal correctionnel pour “violences volontaires”, “immixtion sans titre dans l’exercice d’une fonction publique” ou encore “port d’arme” ou “port public d’insigne” non-autorisé.

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Formation

Coach

Devis "Seul le passé ne change pas"

Translate »