Une chercheuse de l’université de Lille a été brièvement placée jeudi en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur l’envahissement d’un amphithéâtre en novembre qui avait abouti à l’annulation d’une conférence que devait donner François Hollande, a-t-on appris de sources concordantes.

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Investissement

Powered by WPeMatico