Certaines épreuves du baccalauréat seront, cette année, distribuées aux commissariats régionaux par ordinateur, une première en Tunisie, a déclaré lundi, Hatem Ben Salem, ministre de l’éducation.

Les préparatifs pour les examens nationaux vont bon train, a-t-il rassuré à la clôture des travaux d’un colloque tenu à Hammamet sur le thème “médias et traitement de l’information relative au secteur de l’éducation”.

Cette action facilitera la tâche du ministère et permettra de réduire les coûts du transport estimés à 40 millions de dinars, ainsi que le nombre des intervenants, évalués à 40 mille, s’est-il félicité.

Cette mesure sera, à l’avenir, généralisée au reste des épreuves, a annoncé Ben Salem, signalant que l’objectif est d’instaurer de nouvelles méthodes plus adaptées aux évolutions.

Le ministère veillera à prendre les mesures nécessaires afin d’empêcher toute forme de fraude dans les examens, a rassuré le ministre de l’éducation, appelant les parents à assumer leur responsabilité.

Les sanctions seront fermes cette année, a-t-il mis en garde, précisant qu’en cas de fraude, l’élève sera interdit d’examen durant 5 ans.

Avec tap

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Investissement

Publié dans : Non classé