Nous étions en plein farniente, en pleine improductivité estivale, sous les parasols ou sous les paillotes (la nouvelle tendance hammaméto-soussoise), quand soudain le ciel nous est tombé sur la tête avec cette information dramatique : un guet-apens du côté de Ghardimaou, sur les frontières tuniso-algériennes, a eu raison de six de nos agents de la Garde nationale. C’est le groupe Katibat Okba Ibn Nafâa qui en serait derrière.

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Investissement

Publié dans : Non classé