L’actrice tunisienne Meriyem Ferjani a remporté le prix de meilleure actrice de la deuxième édition du prix annuel des critiques, pour son rôle dans le long métrage “Ala Kaf Ifrit ” (la Belle et la Meute), réalisé par Kaouther Ben Henia.

Ce prix lui a été attribué par le centre du cinéma arabe, en marge de la 71ème édition du festival de Cannes.

Le prix du meilleur acteur a été remis au palestinien, Mohamed Bokri pour son rôle dans le film “Wajeb” (Devoir) du réalisateur Anne-Marie Jacir qui a également raflé le prix du meilleur film et du meilleur scénario.

Le libanais Zied Douiri, réalisateur du film “Affaire23”, a eu le prix du meilleur réalisateur, alors que le prix du meilleur film documentaire est allé à “Taam El Ismant”, une production libano-syrienne du réalisateur Zied Kalthoum.

Quelque 62 critiques étaient présents à cette nouvelle édition pour évaluer 21 films arabes de la Tunisie, de l’Algérie, de la Palestine, de la Syrie, du Liban, du Royaume d’Arabie Saoudite, du Qatar, de l’Irak, du Maroc et de l’Egypte.

Avec tap

Lire aussi :

La Belle et la Meute remporte le prix spécial du Jury du Festival Cinéma Méditerranéen de Bruxelles

Le film tunisien La Belle et la Meute remporte un prix au Festival du Film Francophone d’Angoulême

Le film tunisien “La Belle et le Meute” de Kaouther Ben Hania remporte le prix du public du FCAT 2018

 Source | Emplois | Annuaire | Assistances | Investissement

Posted in: Uncategorized